Thursday, October 28, 2021

Kitsch, Neo-Kitsch, Antikitsch &/or (to say in that soft and irresistible piano of a voice) "showbiz is not a friendly place"






















Friendly Mussolini, Friendly Hitler, Friendly Stalin, Friendly Zuckerberg, R.I.P. Charlie Watts & The End of Brazilian Joker &/or Brazilian Political Circus, all in (Brazilian) Agro-Rural-Pop Constructivism;
AZ in between Elke Maravilha & Young Aleister Crowley, Felix the Cat (singing Atomic & at Chelsea Hotel), I wanna be ur dog: retrato de D. João IV, Infante (Pedro Américo), Damné with Devil's Shadow, AZ & Lupcínio: Long-Hair Sofacouch Digitalstrayers with a mandragora, Marlene Dietrich, Gary Cooper & Lupcínio, several Brazilian musicians in Telma-Eu-Não-Suguei's Version;
The Thirteenth Dose, Friendly Bolsonaro in Furs (agro-rural-pop constructivism), Apple of Sodom, We Will be Heroes (Telma-eu-não-suguei's version) &/or Moment of Truth plus Pepi's Revenge;
Ligia Pape, Youth Nietzsche & A Fact is a Fact (not an opinion), by Brazilian Media Strenuous Superstar, Gallous Agro-Rural-Pop Brazilian-Chinese Humour Constructivism with Brazilian Jeanne d'Arc, another appropriated A.C.'s poem & Cristina Pereira in Abstract Hell, Abaporu in Telma-Eu-Não-Suguei's version, Kurdt Coebane's Kurdt Alone Ornamented (original picture from Brett Morgen's Montage of Heck, 2015) plus transcriated quotations from Nelson Leirner, Agusto de Campus Blonde, Keith Haring's three eyed smiling face (upon a button Homage to Fontana), Arnold Schönberg's Blue Self Portrait in Brazilian Telma-Eu-Não-Suguei's Version PLUS Updates on People of Mystic Extraction: Jacob Böhme & Paracelsus with a mohawk, cool Swedenborg with AZ & Lupcínio, Júpiter Maçã;
AZ & Lupcínio with mysterious smiles in the World of Nina, winged Thomas Haustein, goddess Grace Jones & long horn Johnny Five;
For more info on these collages, see my Instagram
Other successes & miscarriages (not mine): 
Documentary about Louis-Ferdinand Céline (Carlo Ventimiglia/Youtube); 
Louis-Ferdinand Céline, au fond de la nuit (France Culture/Youtube, 2019); 
Raymond Roussel, Une vie une oeuvre (with  Annie Lebrun, Jean-Jacques Pauvert, by Françoise Estèbe, Jean-Claude Loiseau/France Culture, 2013); 
Ursula Reuter Christiansen on Joseph Beuys as a teacher (Tine Colstrup/Youtube 2020); 
Joseph Beuys meet Andy Warhol (Dusseldorf 1979/KunstSpektrum Youtube); 
Radiohead's Paranoid Android (Youtube); 
Tommy Cash's Euroz Dollaz Yeniz (Youtube); 
Exorcismo Negro (José Mojica Marins, 1974); 
Sex Pistols in Brazil (The Great Rock 'n' Roll Swindle/Julien Temple, 1980); 
Smithereens (Susan Seidelman, 1982); 
Anyone can Become Dada (Alphabet of German Dadaism/Helmut Herbst, 1969); 
Andy Warhol (from Blank Generation/Ulli Lommel, 1980);
The following three are also mine, for more info see here;  
The Golden Age of Grotesque (Marilyn Manson's song, 2003); 
My Dream with Johnny;
O (Des)contrutor/a/z; 
**************************************************************

Foundation: 


"... the function of art is to strengthen the perceptive faculties and free them from encumbrance, such encumbrances, for instance, as set moods, set ideas, conventions; from the results of experience which is common but unnecessary, experience induced by the stupidity of the experiencer..."
"... language, the medium of thought's preservation, is constantly wearing out. It has been the function of poets to new-mint the speech, to supply the vigorous terms for prose."
Ezra Pound ("The Wisdom of Poetry")
"When I find people ridiculing the new arts, or making fun of the clumsy odd terms we use in trying to talk of them amongst ourselves; when they laugh at our talking about the 'ice-block quality' in Picasso, I think it is only because they do not know what thought is like, and that they are familiar only with argument and gibe and opinion. That is to say, they can only enjoy what they have been brought up to consider enjoyable, or what some essayist has talked about in mellifluous phrases. They think only 'the shells of thought,' as De Gourmont calls them; the thoughts that have been already thought out by others."
Ezra Pound ("Vorticism")
"... good art can NOT be immoral..."
Ezra Pound ("The Serious Artist")

"... il arrive trop souvent que ce pain [qui convient à des sections plus grandes et situées plus bas dans l'hiérarchie du Triangle] devienne la nourriture d'hommes qui appartiennent déjà à une section plus élevée. Pour eux, ce pain devient alors un poison: à petites doses il fait progressivement glisser l'âme d'une section élevée dans une autre plus basse; à haute dose, il provoque une chute brutale, vers des sections de plus en plus basses." 
"Dans ces époques muettes et aveugles, les hommes attachent une valeur spéciale et exclusive aux succès extérieurs, ne se préoccupent que de biens matériels et saluent tout progrès technique qui ne sert et ne peut servir qu'au corps comme une grande réussite. Les forces purement spirituelles sont sous-estimées, sinon totalement ignorées. Isolés, les affamés et ceux qui voient sont moqués ou considérés comme anormaux. Cependant quelques rares âmes, qui ne peuvent être endormies et qui éprouvent un besoin obscur de vie spirituelle, de savoir et de progrès, gémissent, inconsolées et plaintives, dans le coeur des appétits grossiers. La nuit spirituelle s'épaissit de plus en plus, Autour de telles âmes effrayées, tout devient de plus en plus gris et ceux à qui elles appartiennent, de peur ou de désespoir, torturés et épuisés, préfèrent souvent la chute brutale et soudaine dans le noir à ce lent obscurcissement."
"L'art qui, en de telles périodes, a une vie diminuée n'est utilisé qu'à des fins matérielles. Il va chercher sa substance dans la matière grossière, ne connaissant pas la plus fine. Les objets, dont la reproduction semble son seul but, restent immuablement les mêmes. Eo ipso la question 'quoi' disparaît dans l'art. Seule subsiste la question 'comment' l'objet corporel pourra être rendu par l'artiste. Elle devient le credo. Cet art n'a pas d'âme."
"... l'artiste, dans ces périodes, n'a pas besoin de dire grand-chose et un simple 'autrement' le fait remarquer et apprécier de certains petits cercles de mécènes et de connaisseurs, qui le prônent (ce qui n'exclut pas des avantages matériels parfois fort importants)... Chaque 'centre d'art' voit vivre des milliers et de milliers d'artistes de ce genre dont la plupart ne cherchent qu'une nouvelle manière et fabriquent sans enthousiasme, le coeur froid et l'âme endormie, des millions d'oeuvres d'art. La 'concurrence' se fait plus vive. La chasse au succès rend la recherche toujours plus superficielle. De petits groupes, qui ont, par hasard, réussi à s'écarter de ce chaos d'artistes et d'images, se retranchant sur les positions conquises."
Kandinsky (Du Spirituel dans l'art, traduction Nicole Debrand et Bernadette du Crest)

"Cash makes the world go round
Cash makes yo girl get down...
You be my slave and I'll be your master
This is my time, I'm your favourite rapper...
I wish my girls were all icy
Clothes I wear so damn pricey"
Tommy Cash
"Le capitaliste ne veut pas paraître sous le jour ou Sade le décrit. Pour ce dernier, du reste, les institutions ne peuvent qu'être aux mains des scélérats ou des coquins, puisqu'ils profitent des normes pour favoriser leurs anomalies. Quoique se plaçant d'abord dans un cadre encore féodal, j'ai montré que Sade assigne au numéraire un rôle corrupteur: d'évaluation du sujet vivant. La vénalité perverse s'oppose à la somptuosité généreuse, à la dépense fondée encore sur le don. On ne pourrait dire, cela admis, qu'il donne une prophétie de l'exploitation rationnelle, comme le pensaient schématiquement Adorno ou Roger Vailland. Les sociétés clandestines qu'imagine Sade au moment du Directoire — une floraison de plantes vénéneuses —, créées pour la satisfaction des anomalies, créent aussi leur propre 'norme', telle une règle conventuelle."
"J'ai voulu, dans La Monnaie vivante, souligner le lien existant entre les objets que j'appelle des ustensiles et les instruments de suggestion (y compris ceux, 'vivants', qui servent de référence aux autres). Encore une fois, notez clairement que je ne dénonce pas les méfaits de la suggestion mécanisée. L'important était d'indiquer que l'industrie s'est servie des anomalies, libérant des possibilités qui devraient aboutir à renverser l'institution. Ce sont les mécanismes industriels qui sont révolutionnaires et que canalisent à leur profit les détenteurs du capital..."
Pierre Klossowski (entretiens avec Jean-Maurice Monnoyer)
**************************************************************

As appears from a most antient account of the family (wrote upon strong vellum and now in perfect preservation):  


"Le Kitsch est permanent comme le péché: il  y  a une théologie du Kitsch."
"Le Kitsch est à la mesure de l'homme, quand l'art en est la démesure, le Kitsc dilue l'originalité à un degré suffisant pour la faire accepter par tous. Si les arcs hyperboliques des arêtes de la Tour Eiffel ont une grandeur asymptotique, celle-ci transformée en miniature inoffensive de presse-papeir, se réduit à la saveur aimable  de courbes  harmonieuses."
"[Le Kitsch]  montre d'autre part la prééminence de l'idée d'ersatz: un matériau n'est pas nécessairement lié à un objet donné, celui-ci est largement indépendant de celui-là; il n'y a pas de raison, se dit le système Kitsch (comme tout la culture technologique contemporaine d'ailleurs) de respecter le matériau d'origine de l'objet si l'on peut le changer."
"... l'objet Kitsch... retient dans la fabrication une forme reconnaissable plutôt qu'une immédiateté existentielle."
"Si d'autres objets s'introduisent dans l'appartement et doivent s'insérer auprès des précédents, ils contribuent à resserrer la zone propre de chaque objet initial, comprimant son 'espace vital', c'est le signe de la 'pression Kitsch.'"
"Ce sont les surréalistes qui, les premiers, dans leurs travaux sur la transformation de l'objet (Duchamp, Tzara, Breton) ont mis en évidence, par l'absurde, la notion de fonctionnalité et celle d'antifonctionnalité, quand la dissociation de la fonction et de l'objet pousse à l'extrême cette inadéquation..."
"Le Kitsch doux est sucré... A l'opposé, [en tant que Kitsch aigre] on trouvera les crânes mexicains en sucre, les squelettes en matière plastique de la civilisation américaine, le vampirisme du cinéma d'épouvante dont l'authenticité reste toujours mise en question par le spectateur lui-même qui, même consommateur raffiné de ce genre de spectacle, n'arrive jamais à participer tout à fait à ces films de classe B fabriqués selon les meilleures recettes de l'art combinatoire."
"Le principe de perception synesthésique se relie à celui de l'accumulation, il s'agit d'assaillir le plus possible de canaux sensoriels simultanément ou de façon juxtaposée."
"... le Kitsche... s'oppose à l'avant-garde, il reste, essentiellement, art de masse, c'est-à-dire acceptable par la masse et proposé à elle comme un système. C'e st par la médiocrité que les produits Kitsch parviennent à l'authenticiquement faux, éventuellement, au sourire condescendant du consommateur qui se croit supérieur à eux à partir du moment où il les juge."
"Le Kitsch apporte au premier chef à l'individu une fonction de plaisir, ou plutôt de spontanéité dans le plaisir étrangère à l'idée de beauté ou de laideur transcendante, il lui apporte une participation limitée, et, par procuration, à l'extravagance."
"Le Kitsch est la récupération du talent artisanal, il est d'une façon générale la récupération de l'art subversif dans la Gemütlichkeit, dans le confort de la vie quotidienne, il est la [selon Edgar Morin  'grande victoire du talent contre le génie.'" 
"... une éthique Kitsch de l'adaptatio  au plus grand nombre déjà énoncée par Pareto sous le nom d'ophélimité..."
"Les marchandises  culturelles de l'industrie se règlent, comme l'ont dit Brecht et Surhkamp, sur le principe de leur commercialisation et non sur leur contenu autonome et sa structure propre (Adorno)."
"C'est la consommation ostentatoire de Veblen dans laquelle ce statut social est ramené essentiellement à son apparence: la possession d'un meuble noble vaut titre de noblesse."
"Allemagne  du Sud, Bavière, et Europe Centrale, pays du heimlich et du gemütlich, la France 1900, les États-Unis des nouveaux riches de Chicago..."
"Le Kitsch se distingue, mais s'alimente des autres écoles d'art... Toutefois, il ne digère pas tout, il rejette spontanément impressionnisme et expressionnisme, et voit naître son ennemi, le fonctionnalisme, en réaction violente avec lui."
"La Bourgeoisie s'installe à l'époque Napoléon IIII — Guillaume I, au milieu du XIXe siècle, et devient vers cette époque une société de masse..."
"Louis II [Wittelsbach] dans son désir de grandeur irréaliste, se fixe sur l'image du Roi Soleil Louis XIV, et cherchera toute sa vie à réaliser cette image: il sera un néo-Louis XIV, un ersatz de celui-ci."
"... l'ambiance des montagnes et des lacs bavarois, déterminant l'image d'un romantisme conjugué avec un amour frénétique de l'art..."
"Magasins à entrée libres de plain-pied avec le trottoir, où l'entrée n'implique pas obligation morale d'achat, libération si évidente dans un space ouvert, anonyme au visiteur non personnalisé, doux aux timides, aux peureux, aux économes, séduisant aux coquettes avec ses vitrines immenses, étalées sur la rue..."
"... des immeubles comme l'Hôtel Gellert ou le Café Hungaria à Budapest, ville édifiée presque entièrement à cette époque..."
"Pendant trente ans de 1880 à 1914, va triompher le système de vie incorporant puis intégrant des tendances diverses, mais opposant à l'impressionnisme ou à l'expressionnisme la plus étanche des barrières, car ceux-ci sont constitués en révolte contre l'ordre bourgeois, par des artistes qui sont des fils dégénérés, perdus dans la 'vie d'artiste', l'immoralité et les dettes, instables et sans lieu..."
"... grand orchestre pour une mélodie banale, orgue pour une chanson de pot-pourri..."
"Gropius s'exprimait ainsi: 'L'adaptation  au but est belle aussi', insistant par là sur l'adjonction, de caractère additif, de la beauté, comme sécrétion de l'emploi just des moyens en vue des fins. Cette attitude est à l'opposé même du Kitsch, elle en est la contradiction la plus exacte..."
"Fonction... c'est surtout, au sens de Goethe, une relation nécessaire entre les éléments d'un système..."
"C'est l'époque où diffusent la théorie de l'Umwelt établie par Von Uexkull dans ses travaux sur le milieu animal..."
"...  l'attitude, plus récemment appelée Cybernétique, ou Théorie des systèmes généraux, qui refuse provisoirement toute distinction entre être et organes..."
"... le fonctionnalisme est émergé comme un processus de violente réaction contre les caractéristiques fondamentales de l'ambiance de l'Umwelt d'objets et de formes proposées aux citoyens de la société bourgeoise."
"... la société crée le système néo-Kitsch en prétendant, dans chacun des objets inutiles qu'elle crée, leur incorporer une fonctionnalité..."
"... l'homo ludens de Huizinga, le diable e personne qui met en échec les valeurs du monde [cf. R. Caillois aussi]..."
***everythig from Abraham Moles, Psychologie du Kitsch. L'Art du Bonheur (Paris: Maison Mame, 1971);

See also: 
And also (with the whole of it):